CHRISTIAN ATTARD se passionne pour l'ésotérisme, la littérature, le cinéma, l'histoire et ... l'alchimie. Il a successivement écrit l'histoire de Sfax, sa ville natale en Tunisie, publié des articles dans plusieurs revues, donné des conférences et réalisé à l'écran « les aventures de Catinou et Jacouti », héros populaires du Midi toulousain. La prestigieuse Académie des Jeux floraux de Toulouse lui a décerné sa plus haute récompense, la fameuse Violette pour un de ses poèmes en mai 2019. Il publie aux éditions Philomène Alchimie : Abbaye de Saint-Amand-les-Eaux, Historique et Alchimique - Hôtel de Pierre, une demeure philosophale à Toulouse - Le Génie du Razès, MISSION RENNES-LE-CHÂTEAU ,  Notre-Dame de Marceille, Histoire, Symboles et Alchimie  Notre-Dame du Cros, Histoire et Symboles,et tout récemment Le maître du Washi, et autres contes et nouvelles.

JEAN-MARIE GROULT (1951), dès 1956, part à la quête de fossiles et de minéraux. En 1964, primé au Concours du Jeune Naturaliste organisé par le Museum d’Histoire Naturelle de Rouen, il adhère de facto à l'Association des Amis des Sciences et du Museum de Rouen. À partir de 1968, Il explore le sous-sol normand et crée une commission Histoire du monde souterrain normand lors de la mise en place du Parc Naturel Régional de Brotonne. 1972, Il participe à des études sur les chiroptères pour le bénéfice du Museum de Rouen. Puis explorant les grands classiques dont le Gouffre de la Pierre Saint Martin et le Gouffre Berger, il initie un groupe aux gouffres et cavités françaises et belges. 1983, alors membre de la Société des Océanistes du Musée de l'Homme, il organise l'expédition Ethnographie souterraine - Ile de Pâques Meipapa II et collabore à de nombreux articles et ouvrages présentant ses découvertes. 1990, il est nommé à la Présidence de la section rouennaise du Club Alpin Français. Ses voyages et explorations l'amènant tout naturellement à la symbolique, il publie aux éditions Philomène Alchimie depuis 2018.
 

  • D'abord sous le pseudo de Philomène, il publie un roman initiatique Entrée alchimique par la voie du milieu. Dans ce roman écrit sous une forme originale de dialogues, Mikaël, le personnage principal, partage avec ses lecteurs les longues discussions qu’il a collectées sur le net avec un bien curieux personnage qui se dit alchimiste. Entre eux deux, de nombreux sujets sont abordés : adeptat, symbolisme, tétraktys, interconnexion, pierre philosophale, multivers, vertus cardinales, élixir, voyages initiatiques, … des sujets aussi passionnants qu’éclectiques. Ce roman se veut aussi être une alerte pour le "cherchant" moderne en mal de maître ou de gourou ! Ainsi le lecteur découvrira au fil des pages que dans ce qui semble être un enseignement de maître à élève, le sage n’est peut-être pas toujours celui auquel on pense de prime abord. Alors, le sage n’est-il pas plutôt celui qui se pose humblement les questions que celui qui y répond ?... Mikaël évoque également ses autres belles et improbables rencontres sur le chemin, en France comme au bout du monde, puis entrouvrira les portes de son laboratoire afin de faire découvrir le monde de la spagyrie et de l'alchimie... Le livre revu et corrigé a été réédité en 2024. Il est magnifiquement illustré de nombreux dessins originaux de Christine Groult.


  • Puis, sous son propre nom,  l'auteur écrira et illustrera de ses propres photos (complété de nombreux dessins originaux de Christine Groult) des ouvrages traitant de la symbolique alchimique dont Rouen symbolique, Rouen alchimique* , la ville dont il est natif et qu'il connait si bien ; Folleville symbolique, Folleville alchimique*, église qu'il a longuement "explorée" en compagnie de Yannick Martin, Président de l'association Folleville, une église, une histoire,  puis Abbaye de Saint-Amand-les Eaux historique et alchimique* .Complémentairement, seul ou en comité restreint, il retranscrit, annote, et traduit en français moderne des ouvrages anciens afin de les rendre accessibles au plus grand nombre, il en écrit aussi les préfaces :Traité du Feu et du Sel, manuscrit abscons mais très instructif du XVIème siècle de Blaise de Vigenère et Discours sur les trois principes de Sabine Stuart de Chevalier (à cette occasion il découvre dans une bibliothèque suisse un manuscrit qu'il publie sous le tome  III de Discours philosophique... un manuscrit rare et inconnu ; les deux premiers tomes auront été écrits soit uniquement par son épouse Sabine Stuart soit à quatre mains avec son mari Claude Chevalier ?). Il écrit à l'occasion quelques articles, dont récemment un sur Louis Cattiaux lors de la sortie de l'ouvrage Cattiaux, un Art Magique de Jean-Christophe Lohest et Jeanne d'Hooghvorst.
  • Jean-Marie Groult fonde en 2018 avec Christine Groult et quelques amis les Editions Philomène Alchimie, maison d'édition qu'il anime depuis le début. 

         *   Les titres Rouen et Folleville verront la participation par des notes et  des compléments d''Y. Fostier, quant à l'Abbaye, la première partie sera écrite par Christian Attard, la deuxième par Jean-Marie Groult d'après ses notes et fiches personnelles et d'après les fiches et croquis d'Y. Fostier).
En mars 2024, après avoir mené une mission scientifique, puis un deuxième séjour sur cette île mythique, il publie Les cavernes initiatiques de l'Île de Pâques, un roman initiatique et ethnographique, qui répondra à nombre de questions que les lecteurs se posent sur cette fantastique civilisation.

 CHRISTIAN FICAT

fut chirurgien à Paris, spécialisé en orthopédie et traumatologie, à l’Hôpital Américain. Après des travaux expérimentaux sur le cartilage articulaire à l’Imperial College de Londres, il fut amené à développer une théorie du corps humain, la Théorie des Trois Hommes, reconnaissant trois ensembles anatomo-physiologiques, (viscéral, neuronal et articulé), tri-unité, reflet de la trinité cosmique : énergie, esprit, mouvement, qui anime la matière, et dont la Trinité chrétienne constitue une adroite transposition mythique.   

Il nous propose avec son nouveau titre "Sagesse Secrète du Docteur Rouhier" Un texte véritablement transcendant ! 

Auteur des Enjeux de l’Imaginaire. Mythes, Symboles et Théories, Dervy, 2021.  

LOUIS CATTIAUX (17 août 1904 - 16 juillet 1953), en 1928, de retour du Dahomey, il se consacre à la peinture en fréquentant les milieux avant-gardistes littéraires et artistiques ; il installe sa galerie à son domicile et expose régulièrement à la galerie Berthe Weill. Egalement écrivain et poète, Cattiaux (1904-1953) est d'abord un chercheur et un voyant. Passionné d'alchimie et en quête d'absolu, il étudiera les textes anciens et même pratiquera au "laboratoire". En 1950, il se lie d'une amitié indéfectible avec Emmanuel et Charles d'Hooghvorst et leur famille, des amis qui l'appuieront considérablement jusqu'à la fin de sa vie et encore maintenant dans la vulgarisation de son oeuvre. Sa peinture très symbolique et son livre Le Message Retrouvé, rédigé en partie dès 1938, contiennent la clef du mystère de la gnose qui est le secret de l’homme, son Livre est susceptible de passionner les plus simples comme les plus exigeants, un message fraternel, retrouvé par un homme de notre temps, et transmis par lui à ceux qui voudront bien le recevoir. (Voir un article complet sur Louis Cattiaux). "Le Message retrouvé" a été réédité en janvier 2024 (édition revue et corrigée par Jeanne d'Hooghvorst et jean-Christophe Lohest)

 JEANNE LOHEST NÉE D'HOOGHVORST est une de ces âmes qui cherche inlassablement le chemin de retour à la patrie perdue. Née en 1963 en Catalogne, de Charles d’Hooghvorst et de Margarita Creus, elle se trouve baignée dès l’enfance dans l’enthousiasme hermétique transmis par Louis Cattiaux à ses parents, à son oncle Emmanuel, ainsi qu’à toute sa famille. Toute jeune, elle manifeste déjà l’assiduité, la constance et la patience qui sont la marque des véritables chercheurs de l’Unique.  Elle s’investit très vite dans une collaboration active dans la revue espagnole LA PUERTA-Retorno a las fuentes tradicionales, depuis l’aube de sa création en 1978. Licenciée en traduction français-anglais-espagnol en 1986, elle met ses compétences au service de nombreux projets de traduction pour cette revue, ainsi que pour la traduction intégrale de différents traités alchymiques de l’anglais: Le Traité du Ciel Terrestre (1987), de La Magie Adamique (1993) d’Eugène Philalèthe et du français le Traité des Cinq Livres de Nicolas Valois (1996). Dès 1998, elle travaille en collaboration avec Raimon Arola et Lluïsa Vert dans la création et la préparation des éditions de la collection d’ouvrages de la BIBLIOTECA LA PUERTA autour des écrits de Louis Cattiaux.

  Elle traduit également tous les écrits de son père regroupés dans El libro de Adán (2002), Cervantes y la cábala cristiana (2020), Palabras de Exilio (2020), et ceux de son oncle Emmanuel d’Hooghvorst, El Hilo de Penélope I (2000) et El Hilo de Penélope II - Anthologie Alchymique (2006). Fondatrice des Éditions Beya en 2003 (2003-2016), elle édite alors nombre d'ouvrages dans le but de pouvoir englober l'œuvre de Louis Cattiaux aux côtés d’auteurs de la même trempe. Elle crée avec son époux un site des éditions Beya et initie une revue digitale, dont le numéro 5 était consacré à un premier regroupement et à la visualisation des peintures plus significatives de l’œuvre picturale de Louis Cattiaux (cette revue digitale est aujourd’hui indisponible). Elle publie le numéro 4 de la collection Beya Les Œuvres complètes de Louis Cattiaux sous le titre de Art et Hermétisme (2005). Traductrice, elle réalise une tâche immense qui est la transposition en anglais du Message Retrouvé de Louis Cattiaux : The Message Rediscovered (2005), du traité Physique et Métaphysique de la Peinture de Louis Cattiaux: Physics and Metaphysics of Painting (2012), ainsi que du Florilège épistolaire de Louis Cattiaux: The Collected Letters of Louis Cattiaux (2013).  Dès 2013, elle travaille avec son époux, dans le sein de l’association des Amis de Louis Cattiaux, à l’établissement du texte définitif du Message Retrouvé, basé sur les dernières corrections et compléments du manuscrit de Louis Cattiaux : l’édition originale verra le jour chez Dervy en 2015. Avec son époux, elle travaille également pour l’édition de certaines publications avec la revue belge Le Miroir d’Isis ainsi que dans la préparation des nombreuses éditions du Message Retrouvé dans différentes langues et pays. En 2018, elle traduit la correspondance de Louis Cattiaux avec James Chauvet, Gaston Chaissac et Serge Lebbal en espagnol qui constituera le numéro 74 de la revue LA PUERTA. Elle traduit du français en espagnol la Glose Téméraire des prières au Père et à la Mère ouvrant le Message Retrouvé par Louis Cattiaux de Jean-Marie d’Ansembourg sous le titre Ensayo sobre el Mensaje Reencontrado de Louis Cattiaux, Confluencia del cristianismo y de la sabiduría universal (2020). Elle traduit récemment de l'espagnol en français, pour les éditions Philomène Alchimie, l'ouvrage El Simbolo Renovado de Raimon Arola sous le titre Le Symbole Renouvelé, à propos de l'œuvre de Louis Cattiaux (2021). Elle préface l'ouvrage Cattiaux, un Art magique, avec Jean-Christophe Lohest, et réalise la biographie du peintre-poète et philosophe (à paraître en janvier  2024 aux éditions Philomène Alchimie). Elle a réalisé avec son époux un travail de recensement des peintures de Louis Cattiaux, qui s’est étalé sur une trentaine d’années, dans le but de la réalisation d’un catalogue raisonné de son œuvre picturale. 

 JEAN-CHRISTOPHE LOHEST (1964) est un passionné et un exégète de littérature hermétique et tout particulièrement de l'œuvre de Louis Cattiaux, auquel il consacre la plus grande partie de son temps depuis qu’il découvre cet auteur en 1988 grâce à la famille d’Ansembourg. Il épouse Jeanne d’Hooghvorst en 1991. Il participe activement à la préparation la revue espagnole LA PUERTA (depuis 1991) ainsi qu’aux ouvrages de la BIBLIOTECA LA PUERTA édités chez Arola Editors (Tarragone).  En 1995, avec son épouse Jeanne d’Hooghvorst il propose à Emmanuel d’Hooghvorst de regrouper tous ses articles parus dans les revues Le Fil d’Ariane et La Tourbe des Philosophes, projet qui sera publié aux éditions de La Table d’Emeraude à Paris, sous le titre de Le Fil de Pénélope I (1996) et Le Fil de Pénélope II (1998).  Parallèllement, il fonde en 2003 les Éditions Beya qu’il dirige jusqu’en 2016. En 2018 il édite le numéro 74 de la revue LA PUERTA consacrée à la traduction en espagnol de la correspondance de Louis Cattiaux avec James Chauvet, Gaston Chaissac et Serge Lebbal. Travailleur infatigable, il écrit, traduit, collecte nombre de documents rares concernant l'hermétisme et principalement l'œuvre de Louis Cattiaux pour laquelle il prépare les éditions du Message Retrouvé en différentes langues: français (Œuvres complètes de Louis Cattiaux chez Beya 2005 ; Le Message Retrouvé, éd. Dervy en 2015), et en espagnol El Mensaje Reencontrado, éd. Beya en 2006; idem Herder 2011), bilingue français-espagnol (Arola ed. 2000), catalan (Arola ed. 2005 et bilingue français-catalan Arola ed. 2016), anglais (Beya 2005), allemand (Herder 2010), ainsi qu’une originale édition de poche du Message Retrouvé (Beya 2007).  Il collabore également à l’élaboration de certaines publications des éditions du Miroir d’Isis: Concordance du Message Retrouvé (2020), Glose Téméraire des prières au Père et à la Mère ouvrant le Message Retrouvé par Louis Cattiaux de Jean-Marie d’Ansembourg (2020), Paroles d’Exil de Charles d’Hooghvorst (2021). En 2020, il prépare avec son épouse la publication du Symbole Renouvelé de Raimon Arola, traduit de l'espagnol par celle-ci et rentre en contact avec les éditions Philomène Alchimie qui l’éditeront en 2021. Également photographe, il dirige la publication de Cattiaux, un Art magique, dans lequel il publie un grand nombre des tableaux photographiés au cours d’une trentaine d’années dans différents pays. Cet ouvrage exceptionnel retrace la vie et l'œuvre du peintre-poète, philosophe et alchimiste, et présente pour la première fois plus de 250 dessins et peintures du peintre-philosophe, parmi les quelques 300 tableaux qu’il a pu recenser, et qui paraîtra au éditions Philomène Alchimie en  janvier 2024. En février 2024, il réalise, pour notre maison d'édition, une nouvelle édition revue et corrigée du Message Retrouvé de Louis cattiaux.

JACQUES HYLAE, est un chercheur discret, passionné par la nature depuis son plus jeune âge. Il traque les petits et grands secrets du vivant. Etudiant les textes anciens et commençant ses travaux il y a plus de trente ans, il découvre rapidement la concordance entre étude des fondements de la nature et alchimie ; photographe amateur, il capte la nature, mais aussi les symboles sculptés dans la pierre et inscrits dans les vitraux, ayant un rapport avec l’alchimie. S’appuyant sur l’étude des maîtres et philosophes : Fulcanelli, Henri Coton-Alvart, Louis Cattiaux, Louis Claude de Saint-Martin, Henri Bergson, il conforte ses recherches dans le modèle opératif alchimique et hermétique par un mysticisme chrétien en s’engageant dans une voie initiatique. De belles rencontres dans la sphère alchimique lui donnent l’assurance qu’il est nécessaire de faire passer le message : je ne suis pas là pour me faire connaître, mais pour faire reconnaître ce qui a été rendu méconnaissable. De son pseudonyme Jacques Hylæ, il écrit des articles sur l’art d’Hermès dans des ouvrages spécialisés ; trouvant dans les contes et romans l’opportunité de guider et de pousser le lecteur à se questionner afin de voir au-delà des apparences, tout en se référant aux textes anciens, il nous offre un premier conte à la tonalité hermétique suivi d’un petit traité sur la rosée : La Caresse de l’Ange. Courant 2020, c’est la rencontre avec les Editions Philomène Alchimie qui publient plusieurs de ses ouvrages dont un thriller sur fond de décryptage alchimique : Hélisthène, le Soleil de Vie, puis un recueil de contes initiatiques : Contes du Feu de Dieu, et pour finir par une étude plus académique décrivant le travail des maîtres florentins sur le Tombeau de Thomas James, monument situé dans la cathédrale Saint-Samson de Dol-de-Bretagne. D’autres sont à venir, dont celui qu’il considère comme son ouvrage majeur où l’on retrouvera les héros d’Hélisthène.

WALTER GROSSE investigateur et auteur portugais, est né au cœur de Lisbonne en 1977. Entre 1998 et 2006, il a été le secrétaire personnel de l'ingénieur civil portugais Luís de Sousa Faião Pádua Soares, l'ancien gérant de Cavosa au Portugal. Intéressé par l'alchimie dès l'adolescence, il se passionne depuis 2005 à propos du mystère concernant l'identité de Fulcanelli, ce dernier grand Adepte du XXe siècle. Il découvre et rassemble toutes les preuves concernant cet ingénieur des Ponts et Chaussées, Paul Decoeur (1839-1923).  En 2009, il publie Fulcanelli, un secret violé, et grâce à cet ouvrage superbement documenté il est aujourd'hui mondialement reconnu comme le découvreur de la véritable identité de Fulcanelli ;  il réitère en 2011 avec Le Puzzle Fulcanelli, puis en 2013 Le code du manuscrit Voynich enfin décrypté et encore en 2014 Docteur Jobert, suivi de sa carte du ciel par Deneb Adige ; il s'est même vu, du fait du sérieux de ses recherches, attribuer le titre de "Champollion de Fulcanelli".  Il rejoint désormais nos éditions afin de publier ses nouveaux Cahiers de l'Alchimiste : Alchimie, un secret violé

VERONIQUE DAVID-MARTIN, bretonne, née à Saint-Malo est une dévoreuse de livres depuis sa plus tendre enfance. Son premier coup de cœur est Le Petit Prince de Saint-Exupéry, que sa mère lui lit à l’âge de 4 ans. Elle se nourrit d’histoires, de mythes universels et de légendes celtiques, ainsi que de récits de famille sur la seconde guerre mondiale. À l’âge de huit ans, elle décide de devenir écrivain après avoir lu Le Lion et la Sorcière Blanche de C. S. Lewis. Sa lecture émerveillée du Grand Meaulnes à onze ans ne fait que confirmer ce profond désir d'écrire. Après de longues études de littérature anglo-saxonne, couronnées par un doctorat, passionnée d’histoire, de littérature et taraudée par un profond appel spirituel, Véronique se lance dans l’écriture, qui pour elle est directement liée à son parcours initiatique. Elle espère qu’en partageant ses romans et histoires, elle pourra inciter ses lecteurs à vivre leur propre initiation.

Elle a vécu en Écosse et vit en Angleterre avec son mari anglais depuis 35 ans. 

Son roman initiatique, AYUB, et son recueil de nouvelles, CONTES D’HIVER sont publiés par les Éditions Philomène Alchimie. Sa série historico-fantastique en quatre tomes, LES MAÎTRES DE L’ORAGE, est publiée par Lemaître Éditions – Le Tram Noir.

RAIMON AROLA, est docteur en histoire de l'art et professeur à l'Université de Barcelone, c'est l'un des principaux spécialistes du symbolisme sacré, de l'art et de la tradition hermétique. Il a donné de nombreux séminaires dans différentes universités et a collaboré à la revue La Puerta. Dans son travail, il revient constamment aux sources traditionnelles et effectue des recherches dans divers projets. Il est actuellement directeur d'Arsgravis et participe au groupe de recherche Aula Música Poètica. Toutes ses nombreuses publications ont une reconnaissance internationale, il est un écrivain de sujets aussi fondamentaux que celui de la Kabbale et de l'Alchimie dans la Tradition Spirituelle de l'Occident L' Alchimie et la Religion et L'Hermetique du XVIIe siècle. Symboles (Siruela, 2008). Il a publié en 2021 aux éditions Philomène Alchimie "Le symbole renouvelé, à propos de  l'œuvre de Louis Cattiaux" ouvrage traduit de l'espagnol par Jeanne d'Hooghvorst.

DIDIER RABOSEE, "Je ne me considère pas comme un auteur. Je suis un simple croyant qui cherche maladroitement à s'exprimer, ou à chercher des recoupements dans les livres", ainsi se définit avec une grande humilité Didier Rabosée. Didier Rabosée après avoir publié à l'Harmattan "L'exploration de l'au-delà, Illusion ou réalité, un manuscrit amenant à l'analyse de l'après-mort, ce mystère intrigant les hommes depuis la nuit des temps mène encore l'enquête et incite le lecteur à une réflexion personnelle dans la Mort et vie future selon quelques religions ; il publie aux éditions Philomène Alchimie de l'Argile à la Pierre, l'initiation alchimique de Thomas le potier, un magnifique texte ponctué de nombreux versets tirés du Message Retrouvé de Louis Cattiaux, ouvrage majeur qu'il étudie avec beaucoup de ferveur depuis quelques décennies.  C'est aussi un grand passionné des oiseaux. 

PIERRE P. DIT L'ARCHITECTE, d’origine française, Pierre est arrivé en Belgique à l'âge de 15 ans. Il s’est toujours passionné pour les abbatiales romanes. Après un diplôme d'architecte, il poursuit sa quête au gré des séminaires de Géobiologie, nombreux et variés, mais c'est surtout grâce à feu son ami Jacques Bonvin et aux expériences énergétiques et symboliques vécues en "Hauts-Lieux" qu'il construit ses connaissances. Aujourd'hui, les transmettre lui apparaît comme une nécessité et un devoir…

Passionné, via son père, par les constructions romanes, il associe, dans l'ouvrage Bruxelles, les Mystères de Notre-Dame du Sablon, décryptage d'une merveille gothique , deux de ses passions : la photographie et le décryptage symbolique grâce au savoir acquis lors de son cheminement et par l'usage de la langue des oiseaux…

Lors d'un moment de réelle passion pour les Templiers, il a aussi écrit, en 2014, un petit ouvrage concernant une hypothèse historique et Géométrique, publié en 2017 aux éditions de La Hutte (Jean Solis), intitulé : Une énigme templière : La Croix du "Blanc Scourchet".
Un peu plus tard, il est revenu à une vieille passion concernant les paradoxes de l'espace-temps, particulièrement avec la rencontre, en mai 2014, du physicien Philippe Guillemant, et reste extrêmement attentif aux synchronicités qui nécessitent, elles aussi, des décryptages symboliques….

CHRISTINE GROULT, a pratiqué assidument la spéléologie puis la montagne. Mais Christine est aussi une femme passionnée de nature avec laquelle elle se sent en totale connection. Au travers de diverses rencontres, que ce soit dans sa Normandie natale ou dans ses voyages européens, ou bien encore en terres Hopi, dans les grands espaces de l'Ouest américain et plus récemment lors de son deuxième voyage dans les iles éparses de Polynésie (Tahiti, Bora, Moorea, Huahine, Katiu, Île de Pâques, ...) elle exprime son besoin d'échanges d'idées, de contacts et d'harmonie avec les diverses composantes humaines ; en 2018, les éditions Philomène Alchimie lui ont donné l'opportunité de reprendre le "crayon", elle illustre alors Entrée alchimique par la voie du milieu, Rouen symbolique Rouen alchimique, Folleville symbolique Folleville alchimique, Abbaye de Saint-Amand historique et alchimique, les 5 ouvrages de Richard Khaitzine : Secrets d'alcôves en 2 tomes, puis les 3 contes : Le Chat Botté, Le Petit Chaperon Rouge et Peter Pan, les 3 Discours de Sabine Stuart, Ayub , Alchimie, un secret violé, etc ...  Ce sont ainsi près de 200 dessins  et oeuvres réalisés. Mais l'illustratrice ne s'arrête pas là, elle participe activement à la relecture approfondie des maquettes proposées aux éditions Philomène Alchimie pour corrections et conseils avant l'édition finale, et complémentairement elle s'occupe de toute la partie comptablibilé, action complexe mais nécessaire au bon fonctionnement d'une maison d'édition.  

RICHARD KHAITZINE  (20 septembre 1947 - 9 décembre 2013), auteur atypique (écrivain, conférencier, scénariste) s'est défini comme un agitateur d'idées, un penseur libre qui s'est spécialisé dans l'étude des philosophies, des religions, des mythes et de la symbolique sous toutes ses formes.  Il est reconnu, dans le monde entier, principalement pour ses ouvrages sur La langue des oiseaux et ses études sur Raymond Roussel,  Les éditions Philomène Alchimie publient un ouvrage inédit : Secrets d'alcôves, Fulcanelli et la cosmosphère en deux tomes, un manuscrit qui est sûrement le plus abouti de son oeuvre, car l'ayant travaillé constamment durant des décennies, rééditent en couleur : Analyse  symbolique et alchimique des Contes de Fées, Tome 1 : Peter PanTome 2 : Le Petit Chaperon RougeTome 3 : Le Chat Botté , ajoutant à cette réédition notes et compléments et récemment l'ouvrage Cours d'alchimie du docteur Alphonse Jobert et en juin 2023 Le Phœnix et le Rose, un roman inédit et passionnant.

LAURENT COSTA, est un photographe hors pair, il vous propose dans son ouvrage Balade au cœur de l'Eau de l’accompagner dans une odyssée microscopique dans l’eau et vous invite à découvrir la mémoire de l’eau. Dans l’au-delà de son inconscient, elle révèle ses rêves et ses émotions imperceptibles. L’eau semble refléter l’observateur et être sa « source » selon les traditions. Suite à son premier livre en 2013 Voyage au Cœur de l’Eau, nous sommes à nouveau invités une nouvelle fois à plonger au cœur de l’eau, mais ne serait-ce pas aussi une plongée profonde en nous-mêmes ? Nous sommes faits de cette eau magique, elle est partout autour de nous et donne vie à tous. "Pour le divertissement je photographie l’eau et mets en valeur ses créations. Je laisse l’eau s’improviser, pour que le mystère de la création suive son cours et éveille notre curiosité pour la science et l’art". Préface d'Emmanuel Randsford.

Luca Gandolfi vit à Milan, où il est né en 1969. Il a édité des ouvrages sur Ernest Hemingway, Thomas Gray et la littérature des XVIIIe et XIXe siècles et il a publié en 2012 le thriller historique Il dragone. Collectionneur passionné de livres anciens, en particulier de littérature populaire romantique, il anime depuis 1994 des cycles de conférences littéraires dans les bibliothèques et les associations culturelles.
Nous avions contacté Luca à propos du dessin réalisé par Christine Groult pour illustrer la première de couverture de AYUB, ouvrage de Véronique David-Martin, dessin d'ailleurs que l'illustratrice a quelque peu revisité afin de le rendre plus compréhensible à tous. Ce dessin est inspiré de celui figurant en page 146 de l’ouvrage publié en 1572 par Giovanni Battista Nazari, aux éditions Marchetti Brescia Il Metamorfosi Metallico et Humano. Le manuscrit fut réédité vers 1600 sous le titre Tre sogni della tranmutatione metallica, soit : trois rêves sur la transmutation métallique.
Luca Gandolfi a gentiment accepté de traduire pour nos lecteurs le texte italien original de Il Metamorfosi Metallico et Humano (pages 147-148) qui explique le sens de ce dessin. Nous avons placé cette traduction éclairante pages 437 à 439 d'AYUB.

VERONIQUE CAUCHY-FRANCOIS,  après avoir suivi une Maîtrise de biochimie et de virologie à Jussieu, un DEA de biologie cellulaire, ... enseigne dans des classes préparatoires menant à des concours permettant d'exercer des professions médicales et paramédicales.  Un drame familial l'incite à  postuler à un diplôme universitaire  sur les soins paliatifs, puis à une maîtrise de Reiki. Mais qui aurait cru que ses études de biochimie l’emmèneraient jusqu’à la pratique de soins énergétiques ?

C’est une suite d’expériences qui l’ont conduite dans cette voie, l’ouvrant à chaque fois à de nouvelles portes sur cette « biologie subtile » de l’être humain.
Ce nouvel horizon s’est imposé à elle comme une évidence pour que l’autre aille mieux. Elle publie aux éditions Philomène Alchimie La Fontaines aux Etoiles.

BLAISE DE VIGENERE (5 avril 1523 - 19 février 1596) eu une carrière des plus fécondes, voyageant dès son plus jeune âge en Europe,  il s’initie à Rome dès 1549, à l’art antique. Devenu très curieux de tout, notamment grâce à ses multiples ren­contres établies lors de ses obligations protocolaires, il se passionne pour l’astrologie et la médecine.   Auteur prolifique et parmi les plus érudits, maîtrisant le grec, le latin et l’hébreu, il traduisit avec talent de nombreux textes anciens, Platon, César, Tacite, Cicéron, Tite Live, …  Après Images ou Tableaux de platte-peinture, puis Images de Philostrate, Il rédigea un ouvrage majeur en 1586 sur le cryptage des textes Le Traité des chiffres, et encore Traité des comètes ou Etoiles chevelues.  il est reconnu parmi les alchimistes pour ses opérations sur les métaux et leur transmutation dont celle dénommée depuis « Le Particulier  de Blaise de Vigenère ».  Les éditions Philomène Alchimie amènent à la compréhension de tous, en le traduisant en français moderne, Le Traité du Feu et du Sel,  un ouvrage indispensable à tous ceux qui cherchent à aborder le Grand Œuvre.

ALPHONSE JOBERT, ou plutôt... de son vrai nom Hippolyte Dousson (17 décembre1852 - 28 février 1921) était un archimiste ou alchimiste ayant invité quelques célébrités notoires à observer, lors d'une réunion à Paris, une transmutation de métaux ;  il a aussi malheureusement largement défraillé les chroniques judiciaires et la presse française du début du XX ème siècle suite à une plainte pour escroquerie. Il proposait de réduire la "dette sociale" de la France en transmutant du plomb en or à la condition que l'Etat lui offre les moyens de construire un laboratoire. Les éditions Philomène Alchimie ont réédité afin de susciter la réflexion des lecteurs Le Cours d'alchimie du Docteur Jobert ...ouvrage édité pour la première fois en 1996 à l'initiative de Richard Khaitzine et devenu introuvable.

M.A  DE NANTES, de son vrai nom Pierre-Aristide Monnier (25 janvier 1824-9 mars 1899), notaire nantais, fut, sous le pseudo de Maître Artiste, ou plus complètement de M.A de Nantes un écrivain portant un intérêt particulier à saint Jean et à Michel de NostreDame, ainsi qu'aux fables égyptiennes et aux mythes tout comme son prédécesseur Dom Pernety. Ses opinions royalistes furent déterminantes dans ses relations avec le libraire hermétiste Pierre Dujols de Valois (Magophon) fondateur de la Librairie du Merveilleux. Les éditions Philomène Alchimie rééditent : La clef des œuvres de saint Jean et de Milchel de NostreDame puis Resurrection merveileuse de Michel de NostreDame.

SABINE STUART DE CHEVALIER est considérée comme une des rares femmes alchimistes du XVIII ème siècle. Toutefois, malgré nos recherches étendues à l’international sur de nombreux documents de l’époque, nous n’avons trouvé aucun texte relatant ou prouvant même son existence. Sabine Stuart serait issue de la famille des Stuart d’Écosse et serait devenue française de par son mariage avec Claude Chevalier, Conseiller-Médecin ordinaire du Roi. Nous n’en savons donc pas plus, si ce n’est que la dénommée Sabine Stuart aurait publié en 1781 le présent traité alchimique en deux tomes, intitulé Discours Philosophique sur les trois Principes.  Mais, il est légitime de se demander si c’est bien Sabine Stuart qui rédigea cet ouvrage, ou bien plutôt Claude Chevalier, alchimiste, qui aurait tout inventé du personnage de Sabine Stuart afin de se dissimuler dernière ce pseudo. Le deuxième tome de la publication officielle, quoiqu’intéressant, semble bizarrement creux, il semble avoir servi de « faux authentique » pour passer la censure. Alors que cet autre "second tome", en notre possession et découvert dans une bibliothèque suisse est bien plus alchimique, il a dû être publié discrètement et transmis aux seuls initiés. C’est ce fameux deuxième tome que, désormais, nous portons sous le vocable de Tome 3 aux deux tomes révélés, à la connaissance du lecteur averti. 

 

ANONYME

Il y a parfois des manuscrits dont on n'ignore l'auteur, et pourtant ils sont du plus grand intérêt. Albert Gallatin (1761-1849), l'ancien Secrétaire du Trésor des Etats-Unis ne s'y est pas trompé en collectant divers textes rares voire uniques, notamment ayant trait à l'alchimie. Il fonda l'Université de New-York en 1831, et c'est là tout naturellement que l'on déposa son fond de bibliothèque après sa mort ; dans le lot, un feuillet attira toute notre attention, l'auteur du manuscrit nous semblait très initié au laboratoire alchimique, les éditions Philomène Alchimie l'ont,  à votre intention, retranscrit et publié sous le titre La clef du Cabinet Hermétique. (Portrait d'Albert Gallatin en 1805).

 

et les auteurs qui souhaitent rester discrets

Selon leurs découvertes et expériences, nos amis qui souhaitent rester pour l'instant anonymes sont amenés à réaliser pour notre maison d'édition des retranscriptions de manuscrits anciens et des traductions d'anglais en français ; parfois ils les complètement, quand ils le jugent utile, de leurs propres réflexions.

Ils ont notamment réalisé au bénéfice des éditions Philomène Alchimie la retranscription de La clef du cabinet hermétique, de La clef des oeuvres de saint Jean et de Michel de NostreDame, et d'un manuscrit (non publié) basé sur les écrits de Jacques-Emile Emerit, l'ami d'Henri Coton-Alvart.